L'Education numérique avec Tice-Education

  • word    
  • writer
  •   excel  
  • calc
  • powerpoint
  • impress
  • chrome
  • firefox
  • safari
  • ie-10-logo
  • ipad 
  • el capitan logo
  • macosx
  • Windows 10
  • linux
  • nexus4
  • android
  • tbi
  • pdf
  • archive black zip 128
  • scratch
  • langage
  • 01010101
  • scratch algo
  • sublimetext ecran
  • cardboard box blue 128
  • robots 
  • Imprimante 3D 
  • car 
  • videoprojecteur 

college lycee

visuel3Depuis quelques années, quand on parle d’innovation pédagogique, elle est souvent liée – voire synonyme – de pédagogie par le numérique. La pratique innovante n’est bien entendu pas forcément technologique. Ainsi, par exemple, nul besoin d’un logiciel performant ou d’un tableau blanc interactif pour tester un escape game en classe ! Pourtant, dans le cas de la classe inversée, le support numérique va être important. Penchons-nous sur cette pratique innovante en prenant pour exemple l’éducation au développement durable, la sensibilisation aux enjeux énergétiques et un outil numérique idéal pour la pédagogie en classe inversée.

 

 

Une pratique innovante, pour quoi faire ?

« Une pratique innovante est ainsi une action pédagogique caractérisée par l’attention soutenue portée aux élèves, au développement de leur bien-être, et à la qualité des apprentissages ». Voilà comment le ministère de l’Éducation nationale la définit. Elle peut prendre plusieurs formes : un projet interdisciplinaire (ou non), sur plusieurs mois, avec plusieurs classes… Les élèves n’apprennent pas tous de la même manière et au même rythme, et pourtant tous devront maîtriser les connaissances et les compétences du socle commun. Pour y parvenir, il n’existe pas de « recette pédagogique » unique qui s’imposerait à tous les enseignants, pour les élèves de tout âge et quelle que soit la discipline enseignée. Derrière la notion d’innovation pédagogique, on trouve donc une multiplicité de pratiques et de dispositifs pertinents pour répondre à l’hétérogénéité des capacités d’apprentissage et de mémorisation des élèves.

livresenliberte rueil 0

Lumineux !

Partout en France, on enlève des cabines téléphoniques de la voie publique. Mais à Rueil-Malmaison, c'est l'inverse. La mairie les a transformées en mini-bibliothèques de rue, gratuites et participatives. Un projet baptisé « Livres en liberté ». Des élèves du CFA ont été sollicités pour équiper les cabines d’étagères destinées à accueillir les livres, et le lycée professionnel et les élèves de MELEC (Métiers de l’ELectricité et de ses Environnements Connectés) réfléchissent à l’implantation de panneaux solaires pour les éclairer.

 

57485717 10156360819342711 7488324056656117760 oLes digital natives sont-ils plus sensibles à un enseignement qui prendrait appui sur le numérique ? C’est un vrai sujet de débat… Car finalement, les générations précédentes sont sans aucun doute elles aussi plus sensibles à une présentation visuelle, notamment la vidéo, qu’à un discours descendant en amphithéâtre qu’elles ont « subi » quand elles étaient sur les bancs de l’école. En termes de mémorisation, on sait en effet que le visuel a un impact conséquent sur la façon dont le message sera retenu. Quant à l’implication, Benjamin Franklin disait déjà : « Tu me dis j’oublie, tu m’enseignes, je me souviens, tu m’impliques, j’apprends ». Et l’interactif a ce pouvoir (d’où son nom d’ailleurs, on a tendance à l’oublier

 

Le numérique dans la pédagogie inversée

Inverser, c’est changer la position de deux éléments. Dans le cas de la pédagogie inversée, on va donc échanger la théorie et la pratique. La théorie qui auparavant était abordée en classe est découverte à la maison, au CDI ou en salle informatique grâce aux moyens que le professeur met à la disposition des élèves. Les exercices qui sont habituellement réalisés seul à la maison sont faits en classe avec le professeur. L’inversé favorise donc la mise en pratique des savoirs. Dans la pédagogique traditionnelle, si le cours n’est pas compris et si les parents ne sont pas en capacité d’aider leur enfant, la réalisation d’exercices est difficile… or c’est bien le plus important : de pouvoir mettre en pratique la théorie !

Puisque le cours se fait à distance, seul ou en petit groupe, les ressources numériques telles que des vidéos ou des articles en ligne, avec ou sans QCM associés, sont donc indispensables dans cette pédagogie.

visuel1

Lumineux !

Total Solar Expert met gratuitement à la disposition des enseignants, son outil numérique Solar Quiz pour enseigner l’enjeu énergétique, et plus particulièrement sensibiliser les élèves à l’énergie solaire. L’enseignant qui souhaite travailler en classe inversée demande aux élèves de regarder une (ou plusieurs) des 4 vidéos avant le cours (à la maison, au CDI, etc.). D’une durée de 3 à 4 mn, ces vidéos mettent en scène un jeune « youtubeur » qui leur présente avec humour (mais et avec beaucoup de pédagogie) les énergies fossiles et renouvelables, les enjeux de l’énergie, le solaire photovoltaïque ou encore les métiers du solaire. Elles sont accompagnées d’un module de quiz avec des QCM, de la lecture de graphiques et d’images, etc. qui est ensuite réalisé en classe tous ensemble. On peut aussi le faire réaliser en petits groupes en salle informatique en organisant une compétition par exemple !
Le professeur choisit, ou non, de donner après chaque réponse le corrigé pour rebondir avec les élèves sur les problématiques, erreurs et préjugés que les réponses ont fait ressortir.

visuel2

Une pédagogie active, créative et interactive

Il n’y a pas d’étude qui permettrait de savoir si la classe inversée possède vraiment les vertus que leur prêtent leurs partisans mais les enseignants qui l’ont essayée sont convaincus. C’est sans doute pour cela que l’inversé était la star du dernier salon Educatec-Educatice. La méthode aide à grandir, à travailler en équipe, à agir, à devenir acteur des apprentissages…

Attention cependant ! D’une part, on ne fait pas de l’inversé tout le temps : c’est une pédagogie qui complète intelligemment la pédagogie traditionnelle. On ne peut pas, en effet demander aux élèves de faire tous les cours, tous seuls, en vidéo et toute l’année ! D’autre part, à l’heure du dispositif « devoirs faits » du ministre Jean-Michel Blanquer qui permet aux élèves de faire leurs devoirs à l’école plutôt que chez eux, la classe inversée a ses limites. Par ailleurs, les élèves qui ont tendance à ne pas faire les exercices demandés à la maison, ne vont pas davantage visionner les vidéos. Embêtant pour le moins ! C’est pour ça qu’on peut faire de l’inversé… en classe ! L’enseignant est à proximité et accompagne les questionnements. 

 

Lumineux !

Solar Quiz peut être utilisé intégralement en classe. L’enseignant choisit une thématique et projette la vidéo à toute la classe. Les exercices sont ensuite réalisés en collectif. Ce sont les élèves qui indiquent à l’enseignant les réponses au quiz interactif proposé. Le professeur peut décider de les guider ou de s’appuyer sur les discussions générées pour les aiguiller. Il peut également rebondir et compléter grâce aux corrigés qui suivent chaque question.
Les enseignants qui utilisent Solar Quiz en font notamment un outil d’introduction ou de conclusion de la notion. La diversité des thèmes abordés permet d’utiliser Solar Quiz au collège ou au lycée, en Géographie, SVT, Physique ou Technologie.

Conclusion

visuel3Dans l’inversé, le rôle de l’enseignant est encore plus essentiel que dans la méthode traditionnelle et il faut des bons outils numériques pour mettre cette pédagogie innovante en place. Solar Quiz en est un. On peut le tester et l’utiliser gratuitement, sur simple inscription sur www.kit-pedagogique.total.com (accès réservé aux enseignants de collège et de lycée).

Les enseignants qui le souhaitent peuvent aussi créer leurs propres outils numériques, vidéos et quiz. Il existe aujourd’hui des logiciels assez simples d’utilisation qui le permettent… mais c’est un autre sujet.

Prêt pour une pédagogie renversante ? On se lance avec le solaire !


Total Solar Expert est le programme pédagogique sur l’énergie solaire du groupe Total. Engagé depuis près de 40 ans dans le solaire photovoltaïque, il s’agit donc ici d’une prise de parole d’experts de l’énergie photovoltaïque. Le ton employé est neutre, les outils proposés sont réalisés avec des enseignants et il n’y a aucun logo commercial, ni marque dans l’ensemble des outils proposés aux élèves. D’ailleurs, depuis 7 ans, près de 20 000 enseignants ont commandé les outils pédagogiques de Total Solar Expert, avec des retours plus que positifs sur les contenus proposés, y compris, vous l’aurez compris sur cet outil numérique.

Plus d'informations sur : https://www.kit-pedagogique.total.com

Pour écrire un commentaire, merci de se connecter :
- Les messages déplacés et les critiques non argumentées seront supprimés.
- Le langage SMS est banni et les liens commerciaux sont interdits.

L'équipe Tice-Education

Newsletter

Actualité de l'Éducation numérique
captcha 

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), les applications pédagogiques, les outils, le codage, l'algorithmique, les objets connectés... Totalement Gratuit !

S'inscrire

REMARQUE : Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.