L'Education numérique avec Tice-Education

  • word    
  • writer
  •   excel  
  • calc
  • powerpoint
  • impress
  • chrome
  • firefox
  • safari
  • ie-10-logo
  • ipad 
  • el capitan logo
  • macosx
  • Windows 10
  • linux
  • nexus4
  • android
  • tbi
  • pdf
  • archive black zip 128
  • scratch
  • langage
  • 01010101
  • scratch algo
  • sublimetext ecran
  • cardboard box blue 128
  • robots 
  • Imprimante 3D 
  • car 
  • videoprojecteur 

 toutpublic

virtualPour installer et maintenir les postes de travail, les équipes techniques ou pédagogiques, utilisent souvent la technique de clonage qui consiste à dupliquer un disque système à partir d'une image préparée au préalable. Image qui est étroitement liée au matériel utilisé. Avec l'augmentation continue du nombre de machines et l'évolution incessante des matériels, le maintien d’une image système unique devient compliqué et chronophage.

Face aux coûts de maintenance élevés des postes informatiques dans les établissements scolaires, certaines collectivités s’engagent dans une stratégie de virtualisation. Une stratégie qui permet notamment de faciliter les opérations de maintenance avec le déploiement de « clients-légers » qui facilitent la gestion du parc informatique.

Cette technologie consiste à n'utiliser qu'un écran, un clavier et un boîtier de virtualisation à la place du PC. Pour la collectivité, cette solution permet d'homogénéiser le parc informatique des établissements, de simplifier les opérations de maintenance et donc de réaliser des économies.

 

La modernisation des infrastructures réseau et l'arrivée du haut débit rendent possible la mise en place de la virtualisation des ordinateurs dans les établissements scolaires. La "virtualisation" des postes de travail consiste à faire fonctionner des applications logicielles sur plusieurs ordinateurs sans avoir à les installer sur chacun. Le principe des "clients légers" permet de connecter des écrans et des claviers à une unité centrale.

L’idée générale est l’amélioration de la qualité de services rendus aux établissements, au travers d'une "assistance à distance" pour la maintenance. On s'oriente aussi vers l'installation de "plateformes de supervision des équipements jusqu'aux postes de travail".

 

Avantages :

  • Une centralisation qui simplifie l'administration du parc informatique
  • Un déploiement accéléré et évolutif
  • Les machines virtuelles représentent un parfait environnement de test.
  • Le client retrouve ses applications, ses répertoires et même son fond d'écran depuis n'importe quel endroit.
  • Une sécurité accrue ; moins de risque de virus
  • Une migration des parcs facilitée.
  • Des conséquences bénéfiques pour la planète avec une diminution de la consommation énergétique

 

Inconvénients :

  • Virtualiser son infrastructure présente un coût élevé en amont.
  • En cas de panne de la machine physique, c’est l’intégralité des espaces virtuels qu’elle contenait qui est affectée.
  • vulnérabilité généralisée : si l'hyperviseur est bogué ou exposé à une faille de sécurité, les machines virtuelles peuvent l'être également et ne sont plus protégées
  • Une perte d'autonomie de l'utilisateur
  • La qualité d'utilisation d'un poste à distance dépend fortement de celle de la connexion. Plus le débit est faible, plus l'affichage est saccadé
  • Un inconvénient pour les logiciels "qui demandent beaucoup de ressources", par exemple la CAO...

 

En attendant le déploiement de toutes ces technologies de virtualisation, la plupart des équipes travaillent avec des images disques, utilisent des utilitaires de réparation comme Knoppix, Ccleaner, UBCD, Combofix etc... ou font appels à des sociétés de services informatiques (maintenance informatique à Paris ) géographiquement proches.

Que pensez-vous  de ces technologies de virtualisation ? En discuter sur le Forum...

 

Commentaires   

fdutardre
+2 #1 fdutardre 10-06-2014 08:30
Aux Inconvenients
•La qualité d'utilisation d'un poste à distance dépend fortement de celle de la connexion. Plus le débit est faible, plus l'affichage est saccadé.
Ne serait'il pas possible d'intaller une machine en local qui assurerait cette virtualisation.
•Une perte d'autonomie de l'utilisateur.
Un utilisateur comme son nom l'indique est la pour utilser une machine et ne doit pas passer son temps à savoir comment cela fonctionne. On ne demande pas à un conducteur de connaitre la mécanique.J'ai moi-même fait cette erreur pour mes Ordis personnels je dis bien mes Ordis.à force de les configurer et de les réintaller,(par fois jusqu'a reformater le disque et tout réinstaller) je me suis apperçu que lorsque je voulais utiliser mon PC pour des besoins réels cela devenait compliqué et que bien souvent je réinventais la roue.

Pour écrire un commentaire, merci de se connecter :
- Les messages déplacés et les critiques non argumentées seront supprimés.
- Le langage SMS est banni et les liens commerciaux sont interdits.

L'équipe Tice-Education

Newsletter

Actualité de l'Éducation numérique
captcha 

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), le codage, l'algorithmique, TNI... Totalement Gratuit !

S'inscrire

REMARQUE : Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.